logo-ubac-name

Gérer les préférences en matière de cookies

Notre site Ubac utilise des cookies. Les cookies sont de petits fichiers texte placés sur votre appareil pour stocker des données destinées à être utilisées ultérieurement par les serveurs Web. Ubac utilise des cookies pour mémoriser vos préférences et vos paramètres, vous aider à vous connecter, afficher des publicités personnalisées et analyser les performances de nos sites Web.

    Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur nos sites Web et pour réaliser des statistiques de visite. Politique de confidentialité
    logo-ubac-name
    Dessin d'un colis

    LIVRAISON OFFERTE DÈS 50€ ET RETOURS GRATUITS SOUS 60 JOURS

    Regard
    Empreinte d'une basket Ubac dans le sable

    La transparence chez Ubac

    Beaucoup de marques essaient de faire preuve de plus de transparence. Mais concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ? Parle-t-on de traçabilité, de droit de regard ? Jusqu’à quel point peut-on partager ses informations ?

    La transparence, c’est l’une des valeurs au centre de Ubac. Du choix des matières à la conception de nos baskets, en passant par la communication et le marketing, on a toujours à cœur de tout vous dire, tout vous expliquer, vous exposer les limites de nos choix et nos espoirs pour les améliorer.

    Voici un article qui vous explique notre définition de la transparence, notre vision, notre démarche pour vous fournir toutes les informations possibles.

    La transparence, qu'est-ce que c'est ?

    Déjà, on peut commencer par une définition. Selon le Larousse, il y a 5 sens, celui qui nous intéresse prend la transparence au sens littéral : "Parfaite accessibilité de l'information dans les domaines qui regardent l'opinion publique".

    Mais lorsqu’on est une marque, qu’entend-on quand on parle de transparence ? Il est impossible de faire des généralités car aucune loi n’encadre l’utilisation de ce terme. La notion de transparence, surtout dans le textile, n’est pas contrôlée. C’est donc un concept flou : parle-t-on de traçabilité des matières premières, de droit de regard sur les conditions de travail des fabricants, de décomposition des prix ou de tous ces facteurs à la fois ? Il existe peu d’organismes pour vérifier la totalité de ces critères. Différents labels sur la provenance des matières ou l’équité du commerce peuvent être obtenus, mais chacun a différents points de contrôle et il faut souvent les accumuler pour pouvoir avoir un regard global sur les pratiques d’une marque, d’autant que certains ne sont pas forcément fiables.

    Concernant la traçabilité des matières, ce que l’on entend généralement lorsqu’on parle de transparence, il peut être complexe, même pour les marques, de garantir une origine. Il n’existe pas de méthode scientifique ni de procédure officielle pour remonter à l’origine des composants d’un produit, et ce chemin peut être très opaque. Chez Ubac, c’est l’une des raisons pour lesquelles nous cherchons à travailler avec les matières les plus locales possibles. Ainsi, on peut visiter les filatures ou les entreprises de revalorisation pour garantir l’origine de nos matières. Cependant, utiliser des matières recyclées ne nous permet pas de remonter jusqu’à l’origine du vêtement. Au-delà du dépôt des textiles en point relais, nous ne pouvons plus remonter l’origine du vêtement. Il se pose donc plusieurs questions : est-ce souhaitable de savoir à qui à appartenu ce pull en laine ? Comment serait-il possible de réaliser ce traçage ? 

    Illustration d'une block chain

    C’est ici que se pose un concept nouveau et qui pourrait théoriquement permettre de suivre n’importe quelle matière, recyclée ou non : les blockchains. En gros, c’est, selon le dictionnaire du Robert : "[Un] mode de stockage et de transmission de données sous forme de blocs liés les uns aux autres et protégés contre toute modification." Cette méthode permettrait donc de pouvoir connaître le trajet de chaque composant d’une basket par exemple. Mais cela implique que chaque structure qui traite ce composant soit équipée technologiquement pour permettre à cette blockchain d’être effective, et cela est loin d’être encore le cas. 

    Pour résumer, la transparence est une notion floue : il n’existe pas de cadre légal pour la réglementer, et même si de nombreux organismes peuvent en contrôler certains aspects, il est difficile d’avoir une certification officielle sur l’ensemble de la chaîne de production. Il reste donc aux marques et aux fabricants la possibilité d’innover, et aux États le pouvoir d’exiger une méthode et / ou des rapports précis de la part des marques.

    On le voit, la transparence, c’est flou et difficile à obtenir. Mais alors pourquoi s’obstiner ? Pourquoi cela nous semble important ?

    Pourquoi la transparence est importante ?

    Pour le consommateur

    En tant que consommateur, on cherche de plus en plus à connaître l’origine des produits que l'on consomme. Selon Forbes, 90% des consommateurs disent que la transparence des marques influencent leur décision d'achat. Qu’ils soient biologiques, locaux ou déjà préparés, on préfère généralement savoir d’où vient la viande dans nos lasagnes, et si on est sûrs que ce n’est pas du cheval quand il est inscrit boeuf sur l’emballage. 

    Mais il en va de même pour les autres produits que l’on consomme : par exemple, en achetant des cosmétiques, il semble important pour beaucoup de savoir que ces derniers comportent du dioxyde de titane ou autres perturbateurs endocriniens avant de s’en mettre sur la peau. 

    Vêtements en désordre sur un portant

    Il paraît de plus en plus nécessaire de s’intéresser à l’origine de nos vêtements et leur impact sur l’environnement et les humains. En étant conscient que la fast fashion fait produire ses pièces à moindre coût dans des entreprises à l’autre bout du monde, sans trop d’intérêt pour les conditions de travail des salariés, l’origine des matières et leur impact ou encore leurs conséquences sur l’environnement, on hésitera sûrement plus avant d’acheter. 

    En clair, les habitudes de consommation changent et demandent de plus en plus d’informations sur l’origine des produits. De nombreuses marques, plus ou moins vertueuses, l’ont compris et cherchent à blanchir (ou verdir, comme vous voulez) leur communication pour correspondre à ces nouveaux standards. 

    Pour une marque

    En tant que marque, dans un secteur très concurrentiel et où le prix est un facteur très convaincant, il est important d’être transparent pour justifier le coût par exemple, mais aussi pour donner confiance aux consommateurs. Les marques responsables souffrent très souvent de l’image de la fast fashion, qui se cache derrière l’éco-blanchiement (ou greenwashing) au lieu de proposer de réelles alternatives ou d’agir vraiment. On pense notamment à la célèbre marque aux trois bandes et leur basket emblématique qui a fait grand bruit pour être à 50% recyclée. Si l’on regarde de plus près, c’est seulement la tige (partie haute de la chaussure) qui était à moitié revalorisée. Il s’agit d’un seul modèle dans la gamme de la marque, mais cette dernière a été saluée pour son engagement. Un peu léger, n’est-ce pas ? 

    Une fois ce genre de pratiques dénoncées, la méfiance du consommateur installée, comment justifier pour Ubac d’employer des matières recyclées ? C’est là qu’entre en jeu la transparence. En vous montrant chacune de nos entreprises sur une carte, en vous précisant la composition et l’origine de chaque produit, les avantages de toutes nos matières ou encore notre vision de la conception d’une chaussure ou encore les limites que l’on rencontre dans le cadre d’une production responsable, on espère pouvoir vous aider à y voir plus clair.

    Alors, pour être tout à fait concret, laissez-nous vous faire un petit résumé de notre définition de la transparence.

    La transparence chez Ubac, c'est quoi ?

    Tout vous dire sur notre chaîne de fabrication

    En connaissant chaque acteur de notre production (provenance, transformation, fabrication) Ubac est capable de tout vous dire sur sa chaîne de production.

    Laine, coton, caoutchouc, polyester ou EVA recyclés, chanvre et autres fibres textiles naturelles, chez Ubac, vous le savez, on mise tout sur des matières non synthétiques et revalorisées au maximum. Ces produits sont souvent destinés à la poubelle et nous permettent de limiter notre impact. En récupérant des fibres déjà existantes, on ne tond pas de moutons, on ne plante pas de champs de coton, on ne fait pas travailler des producteurs loin de chez nous. En plus, cela nous permet de mettre en avant les filières du tri et du recyclage, et de recentrer la filière textile en Europe. 


    Toutes ces informations sont accessibles sur notre page Ubac Vision ou encore sur chacune de nos fiches produits.

    Tout cela, on vous l’a déjà dit, mais il nous semble important de toujours le rappeler. Comme on l’a dit, en connaissant chaque acteur de la production d’un article Ubac, on prend conscience de son impact, autant en tant que marque que consommateur. 

    Laine défibrée
    Dessin d'une basket Ubac

    Créer des produits éco-conçus

    Notre gamme est fabriquée dans une démarche d’éco-conception. Ça aussi, on vous en a déjà parlé dans un article sur les 5 commandements Ubac, mais on cherche toujours à créer des baskets confortables, durables, intemporelles pour que vous puissiez avoir des chaussures résistantes avec le plus petit impact possible. D’ailleurs, on adore vous impliquer dans la conception de nos produits via des questionnaires, cela nous permet aussi d’avoir des quantités de stock qui correspondent mieux à vos attentes, ou encore des retours qui nous permettent d’améliorer nos baskets selon vos ressentis. On pense aussi à la fin de vie de nos produits : même si pour le moment on n’a pas encore pu mettre en place une prise en charge de nos produits en fin de vie, c’est un objectif que l’on souhaite atteindre à long terme pour contrôler entièrement notre chaîne de production et pouvoir tout vous expliquer. 

    Tout vous dévoiler avec l'espace Ubac Vision



    Pour Ubac, la transparence, c'est fournir à chacun à une information claire, détaillée et facile d'accès. C'est pour cela que nous avons crée la page Ubac Vision.

    Avec ça, on a réalisé un grand rêve : pouvoir vous montrer clairement ce qui se cache derrière chaque étape de fabrication d’un produit Ubac. Déjà, parce qu’on adore pouvoir vous montrer l’incroyable savoir-faire de tous ces acteurs, mais aussi parce que cela vous permet d’être informé, de prendre conscience de l’impact de ce que vous achetez, pour que vous consommiez nos produits en toute confiance et en toute connaissance. C'est aussi l'occasion d'aller plus loin et de vous garantir la concrétisation de nos engagements en vous permettant de télécharger tout un tas de certificats, que ce soit des labels ou ceux des associations.

    Vous exposer nos limites

    La transparence, ce n’est pas tout beau, tout rose. On a aussi des tares, des limites que l’on vous partage régulièrement, et que nous cherchons à améliorer. Deux exemples : le Green EVA de certaines de nos semelles est composé de canne à sucre du Brésil, notre objectif : pouvoir en produire avec des betteraves sucrières européennes. Le chanvre de Kana provient d’Espagne, d'ici 2023, grâce à Virgocoop, on pourra sûrement tisser Kana avec du chanvre français. 

    Vous partager nos difficultés, c’est aussi prendre un engagement pour toujours s’améliorer et les surmonter. Nous restons aussi toujours à l'écoute et ouverts à vos questions, on y répond avec joie car c'est vous qui nous poussez à toujours plus de clarté. C’est aussi ça, la transparence. 

    Chanvre et canne à sucre
    L'équipe Ubac et des bénévoles de la LPO

    Vous informer

    Que ce soit nos engagements associatifs avec la LPO ou des concepts plus abstraits, le but de Ubac est aussi de vous informer, notamment via notre blog ou nos réseaux sociaux. Le but : mettre en lumière les pratiques douteuses de la mode conventionnelle, ou des choses plus positives comme les avancées de l’association à laquelle vous donner en achetant une paire de basket. 

    Être transparent, pour Ubac, ça passe aussi par un procédé de communication : vous expliquer chacun de nos choix, toutes nos valeurs pour que vous puissiez choisir Ubac en connaissant tout de la marque : de la raison pour laquelle il n’y a pas de soldes, jusqu’à la décomposition de chacun de nos prix. 

    Pour résumer, la transparence peut-être une notion un peu floue car peu encadrée et regroupant beaucoup de sujets. Mais on espère vous avoir aidé à mieux comprendre ce que signifie cette notion chez Ubac ! Pour nous, ce concept est un bon moyen de réconcilier les consommateurs et les marques, car il apporte une preuve des engagements de chacun et permet d'éviter le greenwashing.

    Si vous souhaitez en savoir plus, voici un autre article sur notre façon de fonctionner, et un autre sur les dérives de la fast fashion et des promotions abusives.

    Sources :

    Wedressfair, Forbes.

    360
    Drag